Innoventé produit de l'électricité

Le jeudi 12 décembre 2013

Innoventé produit de l'électricité Quand les déchets deviennent verts

Partout dans le monde, chercheurs, ingénieurs et inventeurs tentent de trouver un remède à la production des déchets. Au Québec, l’enfouissement, qui coûte entre 50 $ et 100 $ la tonne, devrait cesser en 2020. Cela sera avantageux pour une entreprise comme Innoventé, qui saura en tirer profit.

 

En effet, la petite entreprise québécoise produit de l’électricité et de la chaleur à partir de biocombustibles, contrairement à d’autres, qui transforment les matières résiduelles en gaz naturel. Elle est devenue, en octobre dernier, le premier fournisseur d’Hydro-Québec en électricité verte générée par des matières résiduelles.

 

Comment ça marche?

 

Deux procédés sont nécessaires à la transformation de la biomasse en énergie : le bioséchage et la cogénération.

 

Le bioséchage

Innoventé envoie la biomasse humide (les déchets organiques) dans un bioséchoir où les bactéries générées produisent de la chaleur qui favorise le séchage de la matière. Celle-ci devient alors le biocombustible principal.

 

La cogénération

Par définition, la cogénération est « la production simultanée d’énergie thermique et d’énergie mécanique ». C’est ce qui se produit lorsque le biocombustible est brûlé : la vapeur active un turbogénérateur qui crée de l’électricité et de la chaleur. L’électricité est distribuée à Hydro-Québec, et la chaleur, éventuellement, sera envoyée dans des serres. Les matières résiduelles, quant à elles, pourront être réutilisées comme fertilisants.

 

Les propriétaires d’Innoventé comptent bien exporter leur concept ingénieux, qui pourrait devenir la solution à l’enfouissement des déchets.


Aimez-vous cette nouvelle?



Retour à la liste des nouvelles


Partager