Réseaux d’air comprimé

Le mercredi 3 juillet 2013

Réseaux d’air comprimé 5 astuces pour économiser de l’énergie

Vous le savez mieux que quiconque, l’air comprimé est responsable d’importantes dépenses énergétiques à l’échelle industrielle. C’est pourquoi il est primordial de bien identifier les sources de gaspillage afin d’éviter des coûts inutiles à l’entreprise.

 

1.    Réduire les fuites d’air

Les fuites d’air peuvent représenter l’une des causes majeures du gaspillage énergétique. Dans l’industrie, ces déperditions peuvent représenter entre 20 et 30 % du débit du compresseur, d’où la nécessité d’effectuer un contrôle minutieux à tous les 2 ans afin de repérer et colmater les zones affectées.

 

Voici, à titre d’exemple, ce que peuvent engendrer ces fuites en termes de coûts annuels :

 

Source : Hydro-Québec

2.    Abaisser la pression du système

La pression du réseau d’air comprimé est souvent ajustée au maximum de la capacité du compresseur, soit 110 psi. Pourtant, la majorité des équipements ne nécessite pas une telle pression pour fonctionner. Il est donc possible d’économiser de l’énergie en ajustant la pression du compresseur à 80-90 psi. Dans l’éventualité où certains équipements auraient besoin d’une pression d’air supérieure, il peut être avantageux de reconfigurer le réseau d’air comprimé au moyen de 2 compresseurs individuels affichant des pressions différentes.

 

3.    Se servir de l’air provenant de l’extérieur

L’hiver, l’air extérieur est nécessairement plus froid et plus dense que celui contenu dans les bâtiments. Or, un air dense est beaucoup plus facile à comprimer qu’un air à température ambiante. Si le ou les compresseurs sont à proximité d’un mur extérieur, il pourrait être avantageux de les alimenter avec l’air extérieur via une prise d’entrée d’air – ce qui engendrerait des économies d’énergie supplémentaires.

 

4.    Drain de purge sans perte d’air

Tous les compresseurs sont équipés de purges d’air afin d’évacuer l’eau retenue à l’intérieur du réservoir. La plupart des drains sont activés par une minuterie qui ouvre le drain à intervalles réguliers durant un certain laps de temps. Malheureusement, cette procédure laisse échapper (et donc gaspille) un grand volume d’air. Depuis quelques années, une nouvelle technologie de drainage existe permettant d’évacuer l’eau sans aucune déperdition d’air.

 

5.    Compresseur à vitesse variable

Contrairement aux compresseurs à vitesse fixe, les compresseurs à vitesse variable permettent de réguler le débit d’air en fonction de la demande de l’usine. En optant pour ce type de machine, il est possible de réduire considérablement sa facture énergétique.


Aimez-vous cette nouvelle?



Retour à la liste des nouvelles


Partager